Connect with us

Kelsurf

Animaux

Découvrez ce qui a mangé les jambes de cet adolescent dans la mer

Un adolescent australien a été hospitalisé à Melbourne les jambes recouvertes de sang. Elles auraient été dévorées par de minuscules créatures marines.

Il était environ 18h30 ce samedi 5 août quand Sam Kanizay, 16 ans, a décidé d’aller tremper ses jambes douloureuses après un match de football dans la mer de Dendy Street Beach à Brighton, dans la banlieue de Melbourne.

Au bout d’une demi-heure, «je suis sorti [de l’eau], et j’ai vu ce que je pensais être du sable sur mes mollets», a raconté l’adolescent à ABC.net. «Je l’ai épousseté, et le temps de traverser la plage, qui mesure une vingtaine de mètres, pour enfiler mes tongs, j’ai regardé vers mes jambes, et j’ai vu que j’avais du sang partout sur mes chevilles».

Les jambes encore engourdies par l’eau froide, le jeune homme n’a pas immédiatement eu mal, mais a observé comme «des centaines de petites piqûres, ou des morsures» sur sa peau. Une fois la sensation d’engourdissement envolée, la douleur a commencé à se faire ressentir.

«Ce qui est sûr, c’est que ces petites choses aiment vraiment la viande»

 

Mais une fois à l’hôpital de Melbourne, l’équipe soignante a été incapable de déterminer ce qui avait pu causer de telles blessures. «Ils ont appelé un certain nombre de personnes, des experts en toxicité, des experts marins, et d’autres médecins autour de Melbourne», a expliqué Jarrod Kanizay, le père de l’adolescent, à l’Australian Associated Press. «Et personne ne savait», a-t-il ajouté.

Pour enfin connaître le fin mot de cette histoire, Jarrod Kanizay s’est muni d’un morceau de viande rouge, et l’a plongé sur cette même plage le lendemain soir. C’est grâce à cette méthode qu’il a finalement réussi à capturer certains spécimens à l’origine des blessures de son fils. «Ce qui est sûr, c’est que ces petites choses aiment vraiment la viande», a-t-il remarqué dans une vidéo où l’on voit les créatures s’acharner sur des morceaux de viande.

Alistair Poore, un spécialiste des invertébrés marins de l’université du New South Wales de Sydney, a affirmé au Guardian qu’il n’avait jamais rien vu de tel. D’après lui, ces créatures carnivores seraient des poux de mer, et devaient être très nombreux pour causer tant de dégâts.

En ce qui concerne Sam Kanizay, l’adolescent attaqué, il a perdu beaucoup de sang, mais une fois les morsures cicatrisées il ne souffrira d’aucune séquelle.

Plus d'articles dans Animaux

Remonter