f KELSURF

KELSURF

Articles, News, Buzz, Vidéos, Humour...

Il est allergique à Kim Kardashian

Un Anglais de 24 ans affirme être allergique à Kim Kardashian. Dès qu’il la voit, le jeune homme est pris de sueurs froides et de vomissements.

Kim Kardashian le rend malade. Mike est, en effet, atteint d’une allergie plutôt spéciale. Le jeune homme a expliqué au Mirror qu’il était allergique à Kim Kardashian, mais aussi à ses soeurs.

"Si j’entends la voix nasale des sœurs Kardashian, ou si je les vois à la télé, je me sens nauséeux et je commence à trembler. Mes mains deviennent moites, je respire fort et je me mets à transpirer. Parfois, je pleure et j’ai des haut-le-cœur".

Selon lui, cette phobie remonte à son adolescence, lorsqu’il a visionné la sextape qui a rendue Kim Kardashian célèbre.

Alors âgé de 17 ans, Mike avait du mal à admettre son homosexualité : “Je voulais regarder la vidéo comme tous les autres garçons de mon âge. La vue de Kim m’a vraiment dégoûtée, j’ai continué de regarder pour essayer de me sentir comme les autres garçons. A la fin de la vidéo, j’ai fondu en larmes”.

Une allergie qui lui gâche la vie

Et plus Kim Kardashian devient célèbre, plus la situation de Mike s’aggrave.

Il s’est séparé de son petit ami car ce dernier était fan de la star de la télé-réalité.

Et il ne peut pas lire la presse people sereinement. “Il faut que je force mes amis à lire le magazine avant moi pour déchirer toutes les pages où Kim Kardashian apparait”.

Qui saura déchiffrer rapidement ?

La France a son nouveau premier ministre…

Mais en France, on consomme également les produits suivants….

image

En cette période de remaniement gouvernemental … un peu d’humour… ne fait pas de mal !

Vidéo : le tagueur tagué par un policier

Un tagueur, pris en flagrant délit par la police en train d’aposer un graffiti sur le mur d’un commissariat brésilien, a vu le policier qui l’a interpellé retourner “l’arme” du délit contre lui.

Il est interdit de taguer sur les murs. Surtout sur ceux d’un commissariat. Dans une ville brésilienne non précisée, un tagueur a été interpellé par un policier alors qu’il écrivait sur le mur de l’immeuble des forces de l’ordre. Mécontent, le policier a décidé de donner une bonne leçon au contrevenant.

Il s’est saisi de la bombe de peinture et l’a retournée contre le tagueur, lui colorant tout le visage.

La méthode est radicale, sans doute nocive pour les yeux, mais le policier n’en a cure. Très énervé, l’agent a intimé au tagueur de s’excuser. Visiblement choqué, le petit délinquant s’est excusé, assurant qu’il ne recommencera pas. Le visage rempli de peinture, il s’est ensuite enfui, le policier le laissant filer sans donner suite.

Vidéo : une mannequin transformée en Marge Simpson

Le photographe russe Alexander Khokhlov a publié le 17 mars le making-of d’un shooting pour le moins surprenant. Il a transformé, sans effets spéciaux, une mannequin en l’héroïne de dessin animé : Marge Simpson. Le résultat est bluffant.

Transformer une femme en Marge Simpson : tel était le défi que s’était lancé Alexander Khokhlov, photographe russe.

L’artiste a ainsi entièrement modifié l’apparence du modèle Kate Moukhina pour arriver à ses fins. A l’aide de chrysanthèmes peints en bleue, il a reproduit la célèbre chevelure de la femme d’Homer Simpson.

Il a ensuite peint le visage du modèle en jaune pour parachever la transformation.

Le résultat final est bluffant.

Le 29 mars à 20h30, éteignez la lumière et faites l’amour

Chaque année, Earth Hour propose d’éteindre toutes les lumières pendant une heure. Durex propose de joindre l’utile à l’agréable en faisant l’amour pendant ce laps de temps.


Comment joindre l’utile, à savoir, réduire ses émissions de CO2, à l’agréable ? En répondant à l’appel de WWF qui, pour la 7e édition de l’Earth Hour, (une heure pour la planète) vous invite samedi 29 mars, de 20h30 à 21h30 à éteindre la lumière.

60 minutes dans le noir pour lâcher prise

Ainsi déconnectés de tout et plongés dans l’obscurité, vous pourriez, à deux ou plus… rallumer la flamme sans aucune interférence. C’est du moins le souhait de Durex avec sa “Love Hour” (l’heure de l’amour) qui propose de profiter de cette heure de temps libre pour faire l’amour. Après tout, autant s’occuper si on ne peut plus consulter Facebook ni regarder The Voice ou le plus grand cabaret du monde à la TV…

Cette proposition ressemble à une boutade mais elle n’est pas si loufoque qu’il n’y paraît. Selon un sondage Harris Interactive, 62% des femmes britanniques ont déjà interrompu un rapport sexuel pour consulter leur portable. En outre, 20% des Américaines entre 18 et 34 ans ont avoué avoir déjà utilisé leur smartphone pendant l’acte, révèle une étude Nielsen.

Vidéo : voilà ce qui peut arriver à un chien qui prend l’ascenseur

Une seconde d’inattention, et une petite habitude quotidienne peut basculer en un drame. Comme de prendre l’ascenseur avec un chien en laisse.

Cette vidéo qui circule abondamment sur le web depuis quelques jours peut faire office d’avertissement pour tous les propriétaires de chiens.

On y voit une femme entrer dans un ascenseur avec deux chiens en laisse. Sauf que la laisse d’un des chiens se bloque dans les portes qui se referment. Une péripétie qui n’empêche pas l’élévateur d’engager sa descente.

Pris au piège, le toutou est brusquement emporté dans les airs et se retrouve plaquer contre la porte. Le chien manque de s’étrangler tandis que sa propriétaire panique. Au bout de quelques secondes, le chien est libéré de sa laisse au grand soulagement de sa maîtresse, manifestement ébranlée par l’épisode.

Il va vivre douze jours dans un ours

Vivre dans un ours. L’expérience est troublante de prime abord. Pourtant, c’est celle que va vivre l’artiste Abraham Poincheval au coeur du musée de la Chasse et de la Nature, dans l’hôtel Guénégaud, à Paris.

Réédition moderne et moins risquée de l’histoire biblique de Jonas, ce n’est pas dans une baleine vivante que l’artiste performeur Abraham Poincheval va vivre pendant douze jours, mais dans un ours empaillé.

Passionné par les expériences d’enfermement extrêmes, il entrera dans l’animal le 1er avril prochain et n’en sortira que le 13. L’ours se dressera dans le salon de Compagnie de l’hôtel Guénégaud qui, en plein Marais, accueille aujourd’hui le musée de la Chasse et de la Nature.



Cet article vous a plu ? alors likez et partagez !