Connect with us

Kelsurf

Insolite

Le fisc découvre 300 piscines non déclarées grâce à Google Maps

Quand on pense au fisc, à Bercy, on s’imagine une myriade d’agents ayant des accès au moindre compte bancaire, à la moindre facture, traquant sans répit les fraudeurs. Avec un peu d’imagination on pourrait même en faire une série à l’américaine : « Bercy : enquêtes fiscales ». Il y aurait toutefois moins de fusillades…

 

Google Maps : l’arme absolue du fisc

Malheureusement, pour les potentiels créateurs de cette théorique série, elle risque de ne pas rencontrer de succès. Si elle se veut réaliste elle risque en effet d’être un peu ennuyeuse car l’une des armes du fisc français n’est autre que Google Maps. Aussi inoffensif que peut être le logiciel permettant de s’amuser avec des vues satellite de la terre, il s’avère être un outil plus qu’efficace.

Google met en effet, régulièrement à jour Google Maps avec de nouvelles photos satellite ; ce qui permet de suivre l’évolution de l’urbanisation, par exemple : d’une année à l’autre, d’une photo à l’autre, on peut remarquer l’apparition de nouveaux bâtiments, de nouvelles rues et… de nouvelles piscines.

 

Une flopée de nouvelles piscines découvertes à Marmande

Le journal Sud-Ouest rapporte, le 3 mars 2017, cette histoire : à Marmande, dans le Lot-et-Garonne, le fisc, en utilisant entre autres Google Maps, a identifié non pas une, non pas dix mais… 300 piscines non déclarées. Une véritable fraude généralisée : une piscine doit être déclarée au fisc car elle fait augmenter la valeur du terrain et change donc la taxe d’habitation et la taxe foncière payées par le propriétaire ou le locataire.

La mairie a rapidement fait le calcul : ces 300 piscines représentent une rentrée d’argent de près de 100 000 €, soit près de 333 € par piscine, qui échappaient aux caisses de la ville. Inutile de dire que le Trésor Public va rapidement récupérer son dû… et avec les intérêts puisque cacher une piscine est tout simplement une fraude.

 

Continuer de lire
Publicité
Vous pourriez aussi aimer...

Plus d'articles dans Insolite

Publicité

Populaires

Publicité
Remonter