Connect with us

Kelsurf

Pratique

Voici une astuce vérifiée pour envoyer une carte postale sans timbre !

De prime abord, on est tenté de penser qu’il s’agit d’une légende urbaine, mais des journalistes du Monde l’ont vérifié, et cela fonctionne : en mettant un code bien précis au lieu du timbre, la carte postale est envoyée gratuitement.

L’acheminement gratuit, une pratique que La Poste n’assume pas

En mettant « Student to student STS », « 2FA-BE » ou « 2FA BE » en lieu et place du timbre sur une carte postale, vous pouvez l’envoyer gratuitement. Aussi étonnante et contre-intuitive qu’elle puisse paraître, cette technique fonctionne : à l’été 2016, un journaliste du Monde a envoyé une carte postale depuis la Corse au siège du journal à Paris, en mettant « Student to student STS », et la carte postale est bien arrivée.

Interrogé par le journaliste, le service communication de La Poste a évoqué un dysfonctionnement sur la machine vérifiant l’affranchissement et a assuré que La Poste ne validait pas cette pratique. Plusieurs administrations postales étrangères interrogées n’ont pu fournir d’explication non plus.

 

La bonne livraison d’un courrier non affranchi n’est pas assurée

Sur Internet, les forums regorgent de discussions sur ces mystérieux codes. À en croire certains contributeurs, lorsqu’une carte postale estampillée « Student to student STS », « 2FA-BE » ou « 2FA BE » arrive dans le pays de destination, la poste locale doit apposer un tampon ressemblant à un « T » encerclé, ce qui signifie que le prix du timbre ainsi que des frais de traitement doivent être réglés par le destinataire. Une fois la somme encaissée, la poste doit ensuite la virer à l’administration postale du pays dont la carte postale est originaire.

Mais comme l’encaissement et le virement a un coût, et qu’il s’agit de petites sommes, les postes font souvent l’impasse sur cette étape et remettent la carte postale gratuitement. Si vous êtes toujours libre de l’essayer, rappelons que cette technique n’a pas de fondement légal et que son fonctionnement n’est pas assuré.

Plus d'articles dans Pratique

Publicité

Populaires

Publicité
Remonter