Connect with us

Kelsurf

Animaux

Ils vivaient dans un 10 m2 avec près de 80 animaux !

C’est une curieuse histoire que nous ont rapportée nos confrères de Ouest France. Selon leurs informations, la gendarmerie a été contrainte de déloger d’une pièce de 10 m2 deux personnes, qui vivaient là avec près de 80 animaux.

Une situation devenue trop insalubre

On ne sait pas ce qui a poussé ce frère et cette sœur de 46 et 49 ans à avoir chez eux autant d’animaux. Ils vivaient déjà dans une grande précarité, avec pour seule maison une pièce de 10 m2 à Plouézec, près de Paimpol, en Bretagne. Et voilà qu’ils ont décidé de s’entourer d’animaux, qui ont fini par se reproduire jusqu’à devenir très nombreux. Une vingtaine de chiens dont quatre chiots, dix chats, des rats, des oiseaux, des hamsters, des gerbilles, des lapins, un chinchilla…

Une situation devenue insalubre, qui a obligé la gendarmerie à intervenir. « L’odeur était incroyable », décrit un gendarme dans Ouest France. « Les chiens toujours enfermés avaient des ongles très longs, faute d’exercice. » « Un hamster avait même creusé des tunnels dans ses propres déjections », confie Arnauld Lhomme, enquêteur à la Fondation 30 Millions d’Amis qui a pris en charge les animaux.

 

Des propriétaires connus des services sociaux

« Un seul et unique chien avait le droit de voir la lumière du jour mais attaché à un arbre dans le jardin. À force de temps et d’ennui, l’animal avait creusé des tranchées tout autour de son lieu d’attache », dénonce la fondation qui n’a pas caché son indignation. « Ce sont des animaux apeurés et traumatisés qui ont été libérés ». Des animaux qui attendent désormais d’être accueillis par des maîtres soucieux de leur bien-être.

Quant au frère et à sa sœur qui étaient déjà bien connus par la gendarmerie et la mairie, ils ont été pris en charge par les services médico-sociaux. En 2014, l’association Bête de scène avait déjà récupéré chez eux de nombreux animaux.

Plus d'articles dans Animaux

Publicité

Populaires

Publicité
Remonter