Connect with us

Kelsurf

Faits Divers

2 touristes françaises filmées sous la douche par le propriétaire du Airbnb

Originaires du Pas-de-Calais, deux touristes en vacances en Espagne ont vu leurs vacances gâchées par leur hôte voyeuriste. Celui-ci avait dissimulé un téléphone dans la salle de bain pour les filmer nues.

Elles ont découvert la supercherie le dernier jour de leurs vacances. Deux jeunes françaises, qui avaient loué une chambre chez un particulier pour leurs vacances en Espagne via la plateforme Airbnb, ont découvert qu’elles avaient été filmées par leur hôte à la sortie de la douche. Originaires du Pas-de-Calais, Marie, 20 ans, et Alexandra, 21 ans, rêvaient de passer leurs vacances en Espagne. Fin juillet, les deux jeunes filles décollent de Charleroi, en Belgique, après avoir réservé une chambre privée chez un particulier dans la banlieue de Barcelone, à Sitges.

Leur hôte, âgé de 38 ans, vit avec sa femme et son fils. Le soir de leur arrivée, le 18 juillet, la lumière ne fonctionne pas dans la chambre, rapporte La voix du Nord. N’osant pas réclamer, les vacancières se servent de la torche de leur téléphone portable pour s’éclairer. Plus gênant, les vacancières remarquent vite que l’homme du foyer les observe quand elles font la sieste sur le balcon. Le dernier soir, Marie et Alexandra prévoient d’aller boire un verre. Avant de sortir, elles décident de prendre une douche. C’est là que Marie découvre, en sortant de la douche, un téléphone dissimulé dans la salle de bain pour les filmer.

 

« Pendant que je me séchais, je me suis rendu compte qu’il y avait un téléphone, posé au-dessus du lavabo, qui filmait déjà depuis quarante minutes. L’objectif était orienté vers la douche », explique Marie à 20 Minutes. Après cette découverte, le 25 juillet, Alexandra contacte son beau-père qui lui dit d’appeler la police et de quitter les lieux mine de rien, raconte-t-elle à La voix du Nord. Marie, qui avait filmé le téléphone dans la salle de bain, a pu appuyer son témoignage de ce support. Ce qui a permis « à la police d’embarquer tout de suite le propriétaire, ainsi que son téléphone et son ordinateur », précise-t-elle. La lumière de la chambre, elle, fonctionne étrangement de nouveau. « La police se demande s’il n’y avait pas de caméras infrarouges. »

« S’il y a un procès, j’irai. Son épouse avait l’air choquée et disait de remonter sur les dix derniers mois », assure Alexandra. Les vacancières ont porté plainte et ont signalé l’incident à Airbnb. Selon La voix du Nord, la plateforme d’hébergement a banni l’hôte de son site internet et remboursé les deux jeunes filles de leur séjour.

 

Plus d'articles dans Faits Divers

Publicité

Populaires

Publicité
Remonter